IIIIIIIIIIIIIIII
Hommage et pensée pour Hector Pompée
Par Marcel Bourgade Traduit par
Pilier promoteur des relations fraternelles caribéennes entre peuples martiniquais et cubain !
Illustration par : Mariano Rodríguez

En cet événement du Festival de la Caraïbe de 2012 à Santiago de Cuba, dédié à la Martinique, nous ne pouvons nous empêcher d’honorer la mémoire d’ Hector POMPEE.

Né en Martinique un 19 juin 1925, Hector nous a quitté le 17 mai 2008, il est décédé à Cuba sa seconde patrie où il avait décidé de vivre. Sa volonté d’être inhumé à la Havane, qu’il aimait tant a été respectée.

Membre fondateur et président d’honneur de l’association Martinique Cuba, toujours de blanc vêtu, Hector POMPEE dès les années 1960 a toujours été un ardent défenseur de la Révolution Cubaine ; sportif multidisciplinaire (football, tennis de table, …), mélomane amoureux de la danse de la musique et particulièrement de la culture cubaine, il a depuis sa Martinique, en Président qu’il fut de la 1ère MJC (Maison de Jeunes) de Martinique à Floréal* (cité populaire construite en début des années 1960 sur les hauteurs de la capitale de la Martinique) sensibilisé de nombreux jeunes martiniquais à s’ouvrir sur notre Caraïbe et singulièrement Cuba.

D’ailleurs la MJC de Floréal a été le siège d’un atelier de fabrication artisanale de paraboles de réception de satellites, permettant captages de programmes télévisés et radios de pays voisins de notre région Caraïbe ; ainsi de jeunes martiniquais pouvaient fin des années 1980 visionner télévisions cubaines.

Homme dynamique, Hector POMPEE a fondé association Martinique Cuba, et initié action de solidarité martiniquaise avec Cuba. En permanence Hector a cherché et permis à de nombreux martiniquais de découvrir Cuba, et aussi faciliter voyages de cubains vers notre Martinique.

C’est lui qui est à l’origine des liaisons aériennes hebdomadaires à l’époque avec la Cubana de Aviacion, entre la Martinique, Guadeloupe et Cuba. Fait qui a énormément contribué au développement de relations entre ces pays et entre ces peuples. L’ICAP (Institut Cubain d’Amitié entre les Peuples) et les autorités cubaines appréciaient hautement les actions et le dévouement « del Señor POMPEE ».

A ce titre il a eu l’occasion de rencontrer personnellement Fidel CASTRO à l’Hôtel Nacional à la Havane. Il a reçu deux décorations officielles du Gouvernement cubain.

Le Conseil d’Etat de Cuba, instance suprême du pays lui a décerné la médaille de l’amitié au regard du travail qu’il a effectué. Hector POMPEE a contribué et facilité l’opération d’un premier jumelage en 1992, «Convencion de Hermanidad» entre une ville martiniquaise de SAINTE-ANNE nouvellement dirigée par l’écologiste souverainiste Garcin MALSA, et la ville cubaine de PINAR del RIO .

Infatigable voyageur, caribéen dans l’âme, il est quasiment impossible de dire le nombre de fois, par voies maritimes et/ou aériennes, qu’Hector a foulé les sols de Cuba et de la Martinique. Quelque mois avant son décès à l’âge de 82 ans, en octobre 2007, Hector POMPEE participait à la 5ème rencontre latino-américaine et caribéenne de solidarité avec Cuba qui s’est tenue à Quito en Equateur.

Hasta siempre y Gracias señor POMPEE !

*(MJC : Maison de Jeunes et de la Culture Habitant de la cité Floréal, POMPEE Hector fut le Président de cette 1ère structure d'avant garde en Martinique dès sa création pendant de longues années, où des activités culturelles et sportives étaient organisées à destination de la jeunesse. Des cours d'arts martiaux, de danse, de yoga,  ... , pratique du tennis de table, ... ateliers d'arts plastiques et visuels, cinéma, laboratoire photo, vidéo, ... bibliothèque, ... théâtre, cours de musique et pratiques d'instruments (piano, guitare, steel pan, percussions),...organisation pendant vacances de cours de soutiens scolaires (anglais, espagnol, français, mathématiques,...).