IIIIIIIIIIIIIIII
Lettres de Cuba : Juin 2012
Par Martha Sarabia Romero Traduit par Alain de Cullant
La 11e Biennale de la Havane, le plus important événement des arts visuels de l'île offre un espace à la création artistique mondial.

La revue Lettres de Cuba est en ligne avec le numéro correspondant au mois de juin 2012.

La 11e Biennale de la Havane, le plus important événement des arts visuels de l'île, qui se déroule du 11 mai jusqu'au 11 juin sous le titre « Les pratiques artistiques et les imaginaires sociaux », offre un espace à la création artistique mondial.

Notre revue, illustrée dans cette édition avec un échantillon des œuvres exposées dans cet événement, permet de nous rapprocher d’illustres artistes invités tels que l’Autrichien Hermann Nitsch, la Serbe Marina Abramovic ou le projet « Le bateau de la tolérance », des Russes Ilya et Emilia Kabakov. Nous rendons aussi un hommage à la sculptrice Rita Longa à l'occasion du centenaire de sa naissance.

Dans Rencontres, la journaliste Helen H. Hormilla nous présente Hermann Nitsch, un mythe de l'art visuel contemporain. D'autre part, Carina Pino Santos, diplômé en histoire de l'art, met l'accent sur le travail de la célèbre artiste Marina Abramovic et pour conclure cette section, nous nous approchons du projet « Le bateau de la tolérance », d’Ilya et Emilia Kabakov, qui aide les enfants à assimiler la culture comme un moyen pour la solution des problèmes et de changer le monde sans recourir à la violence.

Dans Interview, la journaliste Paquita Armas converse avec Carlos Alberto Cremata, directeur de la compagnie infantile La Colmenita, sur le film Y, sin embargo..., de Rudy Mora, récemment sorti dans notre pays, où les protagonistes sont les petits artistes de cette compagnie Ambassadrice de Bonne Volonté de l'UNESCO.

La section Lettres est dédiée à Dulce María Loynaz, Prix Cervantes de Littérature 1992. L’écrivaine Marilyn Bobes aborde la vie et l’œuvre de ce joyau de la littérature cubaine et, grâce à la traduction en français d'E. Dupas, nous pouvons publier les poèmes Archange Saint Michel et Ballade l’amour tardif.

Dans Trésors, nous présentons des photos d’archives à propos du 100e anniversaire du massacre des membres du Parti Indépendante de Couleur.

Le Vice Président de l'Institut Cubain de l'Art et de l’Industrie Cinématographiques, Pablo Pacheco signale que la création d'un musée pour la sauvegarde d'un matériel de haute valeur patrimoniale est une priorité pour cette institution.

Pour les Cubains et les étrangers, le Passage d’Hamel est un lieu d’une grande attraction grâce à la magie d'une fresque de l'héritage africain, conçue par le peintre Salvador Gonzalez.

Dans Arts, Yinett Polanco, dans son article, La Havane, une gigantesque galerie, fait un parcours des expositions de la Onzième Biennale dans la capitale cubaine. La journaliste Josefina Ortega, avec son article Cuba dans les mains de Rita Longa, rend hommage à l'artiste à l'occasion du centenaire de sa naissance. Mabel Machado aborde l'exposition « CIFO : un parcours multiple dans l'art contemporain » installée dans le Musée des Beaux Arts, comptant une sélection des fonds de la Fondation de Fontanals-Cisneros de Miami.

Lire Martí, s’enrichit avec la publication des Vers Libres grâce à la traduction de Jean Lamore, comptant un prologue de Cintio Vitier. C'est une édition bilingue de Harmattan/Éditions UNESCO.    

L’illustration est à la charge des artistes participant à la XIe Biennal de La Havane ainsi qu’une galerie avec leurs œuvres. On peut aussi apprécier des photos des archives à propos du centenaire du massacre de membres du Parti Indépendant de Couleur.