IIIIIIIIIIIIIIII
Lettres de Cuba : Mars 2012
Par Martha Sarabia Romero Traduit par Alain de Cullant
Une fête termine mais une autre commence avec la Fête du Tambour Guillermo Barreto in Memoriam et le XIVe Festival International de la Musique Electroacoustique « Printemps de La Havane ».
Illustration par : Lisandra García

Le numéro correspondant au mois de mars 2012 de la revue Lettres de Cuba est en ligne.

Dans notre pays, la Foire Internationale du Livre est une véritable fête pour tous les Cubains. La forteresse de San Carlos de la Cabaña a été envahie, comme tous les ans, par des milliers de personnes qui se lancent à l'aventure pour trouver ce trésor de sagesse que renferme chaque livre.    

Cette édition de la foire a été dédiée aux intellectuels Ambrosio Fornet, Prix National de Littérature 2009, et Zoila Lapique, Prix National de Sciences Sociales 2002, ainsi qu’aux peuples des Caraïbes.    

La présence des intellectuels et des artistes de renommée mondiale a permis une rencontre avec la plus authentique culture contemporaine : Adolfo Pérez Esquivel, Prix Nobel de la Paix ; Sergio Pitol, Prix Cervantes 2005 ; Stella Calloni ; Carlo Frabetti ; François Houtart ; Frei Betto ; Ignacio Ramonet ; Atilio Borón ; Farruco Sesto ; Miguel Bonasso ; Carmen Bohórquez ; Peter Phillps ; Salim Lamrani ; Santiago Alba et Mayda Acosta.    

D’importants écrivains et intellectuels antillais, représentants des cultures invitées à notre foire, ont participé activement aux rencontres réalisées dans la Casa de las Américas ou dans la Maison de l'ALBA Culturelle de La Havane, tels que : Norman Girvan, Keith Ellis, Chiqui Vicioso, Kendel Hyppolite, Alexandre Carpio, Daniel Ferreira, Lenito Robinson, Bárbara Chase, Carlos Roberto Gómez, Cynthia Abrahams, Lasana Sekou, Pedro Antonio Valdés, Johan Roozer, ainsi que Kari Polanyi Levitt, spécialiste des Caraïbes. Plusieurs ministres de la culture de la région ont voyagé jusqu'à l'île, ainsi que les ambassadeurs des pays caribéens à qui est dédiée la foire ont eu une présence notable dans les présentations des livres.    

Quand la foire conclut dans La Cabaña, l'invasion s’étend de l’Occident à l’Orient cubain. Pinar del Río, Matanzas, Sancti Spiritus, Ciego de Ávila, Las Tunas, Cienfuegos, Camagüey, Holguín, Guantánamo, Granma, et elle ferme à Santiago de Cuba.      

La Présidente de l'Institut Cubain du Livre, Zuleica Romay, a annoncé que la Foire Internationale du Livre 2013 sera dédiée à l’Angola.    

Une fête termine mais une autre commence, du 6 au 11 mars, avec la Fête du Tambour Guillermo Barreto in Memoriam et avec le XIVe Festival International de la Musique Electroacoustique « Printemps de La Havane », du 13 au 18 mars durant lequel nous célébrerons le 40e anniversaire de la musique électroacoustique à Cuba et le 70e de la création du Multiórgano par Juan Blanco, un instrument considéré parmi les précurseurs de la synthèse électronique musicale.

Les études sur l’oeuvre de l’écrivain Alejo Carpentier, spécialement sur Le siècle des Lumières à l’occasion de son cinquantième anniversaire, et sur le nouveau roman latino-américain auront un espace de réflexion et de débat dans la rencontre « À un demi-siècle du Nouveau Roman Latino-américain », du 14 au 16 mars.    

La section Rencontres nous approche de la vie du champion du monde cubain des échecs, José Raúl Capablaca, décédé il y a 70 ans à New York, la journaliste Josefina Ortega affirme qu’il est considéré le Mozart des échecs. Liomán Lima nous raconte comment a eu lieu la première projection cinématographique à Cuba, le 24 janvier 1897. Le chercheur Félix Julio Alfonso López nous révèle que la revue La Habana Elegante avait envoyé le jeune chroniqueur Ezequiel García comme correspondant à Paris pour couvrir les événements de l'Exposition de 1889. Cette revue a publié un poème de Serafín Pichardo dédié à la tour Eiffel. Nous offrons le poème original en espagnol à nos lecteurs à côté d'une version traduite pour une meilleure compréhension de l'analyse du texte que réalise notre collaborateur.

Les célébrations pour les 500e anniversaires des premières villes cubaines ont commencé l’année dernière à Baracoa, la première fondée en 1511. Rolando Julio Rensoli Medina, vice-président de l'Institut d'Histoire nous attire l'attention sur l'importance d'approfondir l'étude et, principalement, de diffuser les cinq cents ans de la résistance indigène contre la conquête, des passages de notre histoire qui ont été enregistrés symboliquement avec des noms comme Hatuey ou Guamá sans connaître le véritable affrontement des aborigènes devant l’impitoyable conquérant. En cette année 2012 nous commémorerons aussi le bicentenaire de la rébellion de José Antonio Aponte y Ulabarra et le centenaire du soulèvement du Parti Indépendant de Couleur.    

Dans Interview, nous avons l'opinion du réalisateur Eduardo del Llano sur son opéra prima Vinci, et Lisandra Puentes Valladares converse avec Roberto Fabelo, Prix National des Arts Plastiques, le responsable des dessins qui a déclaré s’être senti un peu comme Da Vinci. 

Lettres présents un fragment des Damnés de la terre de Frantz Fanon ; le discours de Saint-John Perse quand il a reçu le Prix Nobel de Littérature en 1962 ; la présentation de l’œuvre L’explosion du journalisme, des médias de masse à la masse de médias d'Ignacio Ramonet, et un fragment du Siècle des Lumières d’Alejo Carpentier.       

Les Évêques de Cuba ont décidé de célébrer le quatre centième anniversaire de la découverte de la Vierge de La Caridad en 2012.

La visite du Pape Benoît XVI à Cuba aura lieu du 26 au 28 mars 2012. Le Souverain Pontife sera reçu à Santiago de Cuba, provenant du Mexique où il présidera la célébration d'une messe sur la Place de la Révolution Antonio Maceo, ensuite il visitera le Sanctuaire National de la Vierge de la Caridad del Cobre, et il terminera son périple à La Havane où il soutiendra une rencontre officielle avec le Général d'Armée Raúl Castro Ruz, Président des Conseils d'État et des Ministres ; avec les évêques catholiques cubains, et il officiera la Messe Sainte sur la Place de la Révolution.   

Trésors présente le prologue de Monseigneur Carlos Manuel de Céspedes García-Menocal de la deuxième édition cubaine du livre La Virgen de la Caridad del Cobre. Símbolo de cubanía de la Docteur Olga Portuondo publié par la maison d’édition Oriente. L’œuvre et le prologue sont des véritables trésors qui enrichissent notre patrimoine.   

Dans Les Arts, le chroniqueur Rafael Lam nous approche de la Fête du Tambour, un événement rendant hommage à Guillermo Barreto, un des meilleurs percussionnistes nés à Cuba.     

La rumba, récemment déclarée patrimoine cubain, est une de nos manifestations musicales de grand prestige folklorique et populaire. Raúl Martínez Rodríguez nous révèle les racines et les différentes variantes de cette expression culturelle.    

Juan Blanco, considéré le père de la musique électroacoustique à Cuba, avait présenté la mémoire descriptive et l'information graphique d'un instrument de son invention dans le Registre des Marques et des Brevets. Cet instrument, dénommé Multiórgano, avait une proposition technique très avancée en 1942. Le XIVe Festival International de Musique Électroacoustique « Printemps de La Havane », du 13 au 18 mars, célébrera le 40e anniversaire de cette musique à Cuba et le 70e de la création de cet instrument.   

Lire Martí, s’enrichit avec la publication des Vers Libres grâce à la traduction de Jean Lamore, comptant un prologue de Cintio Vitier.  C'est une édition bilingue de Harmattan/Éditions UNESCO.    

Dans la section Galeries on peut apprécier les images du processus de tournage du moyen-métrage Vinci ainsi qu'une série de œuvres dédiée à la Vierge de la Caridad, Patronne de Cuba, créées par des plasticiens cubains.    

Ce numéro est illustré par Lisandra García    

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le numéro correspondant au mois de mars 2012 de la revue Lettres de Cuba est en ligne.

Dans notre pays, la Foire Internationale du Livre est une véritable fête pour tous les Cubains. La forteresse de San Carlos de la Cabaña a été envahie, comme tous les ans, par des milliers de personnes qui se lancent à l'aventure pour trouver ce trésor de sagesse que renferme chaque livre.    

Cette édition de la foire a été dédiée aux intellectuels Ambrosio Fornet, Prix National de Littérature 2009, et Zoila Lapique, Prix National de Sciences Sociales 2002, ainsi qu’aux peuples des Caraïbes.    

La présence des intellectuels et des artistes de renommée mondiale a permis une rencontre avec la plus authentique culture contemporaine : Adolfo Pérez Esquivel, Prix Nobel de la Paix ; Sergio Pitol, Prix Cervantes 2005 ; Stella Calloni ; Carlo Frabetti ; François Houtart ; Frei Betto ; Ignacio Ramonet ; Atilio Borón ; Farruco Sesto ; Miguel Bonasso ; Carmen Bohórquez ; Peter Phillps ; Salim Lamrani ; Santiago Alba et Mayda Acosta.   

D’importants écrivains et intellectuels antillais, représentants des cultures invitées à notre foire, ont participé activement aux rencontres réalisées dans la Casa de las Américas ou dans la Maison de l'ALBA Culturelle de La Havane, tels que : Norman Girvan, Keith Ellis, Chiqui Vicioso, Kendel Hyppolite, Alexandre Carpio, Daniel Ferreira, Lenito Robinson, Bárbara Chase, Carlos Roberto Gómez, Cynthia Abrahams, Lasana Sekou, Pedro Antonio Valdés, Johan Roozer, ainsi que Kari Polanyi Levitt, spécialiste des Caraïbes. Plusieurs ministres de la culture de la région ont voyagé jusqu'à l'île, ainsi que les ambassadeurs des pays caribéens à qui est dédiée la foire ont eu une présence notable dans les présentations des livres.    

Quand la foire conclut dans La Cabaña, l'invasion s’étend de l’Occident à l’Orient cubain. Pinar del Río, Matanzas, Sancti Spiritus, Ciego de Ávila, Las Tunas, Cienfuegos, Camagüey, Holguín, Guantánamo, Granma, et elle ferme à Santiago de Cuba.    

La Présidente de l'Institut Cubain du Livre, Zuleica Romay, a annoncé que la Foire Internationale du Livre 2013 sera dédiée à l’Angola.    

Une fête termine mais une autre commence, du 6 au 11 mars, avec la Fête du Tambour Guillermo Barreto in Memoriam et avec le XIVe Festival International de la Musique Electroacoustique « Printemps de La Havane », du 13 au 18 mars durant lequel nous célébrerons le 40e anniversaire de la musique électroacoustique à Cuba et le 70e de la création du Multiórgano par Juan Blanco, un instrument considéré parmi les précurseurs de la synthèse électronique musicale.

Les études sur l’oeuvre de l’écrivain Alejo Carpentier, spécialement sur Le siècle des Lumières à l’occasion de son cinquantième anniversaire, et sur le nouveau roman latino-américain auront un espace de réflexion et de débat dans la rencontre « À un demi-siècle du Nouveau Roman Latino-américain », du 14 au 16 mars.      

La section Rencontres nous approche de la vie du champion du monde cubain des échecs, José Raúl Capablaca, décédé il y a 70 ans à New York, la journaliste Josefina Ortega affirme qu’il est considéré le Mozart des échecs. Liomán Lima nous raconte comment a eu lieu la première projection cinématographique à Cuba, le 24 janvier 1897. Le chercheur Félix Julio Alfonso López nous révèle que la revue La Habana Elegante avait envoyé le jeune chroniqueur Ezequiel García comme correspondant à Paris pour couvrir les événements de l'Exposition de 1889. Cette revue a publié un poème de Serafín Pichardo dédié à la tour Eiffel. Nous offrons le poème original en espagnol à nos lecteurs à côté d'une version traduite pour une meilleure compréhension de l'analyse du texte que réalise notre collaborateur.

Les célébrations pour les 500e anniversaires des premières villes cubaines ont commencé l’année dernière à Baracoa, la première fondée en 1511. Rolando Julio Rensoli Medina, vice-président de l'Institut d'Histoire nous attire l'attention sur l'importance d'approfondir l'étude et, principalement, de diffuser les cinq cents ans de la résistance indigène contre la conquête, des passages de notre histoire qui ont été enregistrés symboliquement avec des noms comme Hatuey ou Guamá sans connaître le véritable affrontement des aborigènes devant l’impitoyable conquérant. En cette année 2012 nous commémorerons aussi le bicentenaire de la rébellion de José Antonio Aponte y Ulabarra et le centenaire du soulèvement du Parti Indépendant de Couleur.    

Dans Interview, nous avons l'opinion du réalisateur Eduardo del Llano sur son opéra prima Vinci, et Lisandra Puentes Valladares converse avec Roberto Fabelo, Prix National des Arts Plastiques, le responsable des dessins qui a déclaré s’être senti un peu comme Da Vinci.   

Lettres présents un fragment des Damnés de la terre de Frantz Fanon ; le discours de Saint-John Perse quand il a reçu le Prix Nobel de Littérature en 1962 ; la présentation de l’œuvre L’explosion du journalisme, des médias de masse à la masse de médias d'Ignacio Ramonet, et un fragment du Siècle des Lumières d’Alejo Carpentier.      

Les Évêques de Cuba ont décidé de célébrer le quatre centième anniversaire de la découverte de la Vierge de La Caridad en 2012.

La visite du Pape Bénédicte XVI à Cuba aura lieu du 26 au 28 mars 2012. Le Souverain Pontife sera reçu à Santiago de Cuba, provenant du Mexique où il présidera la célébration d'une messe sur la Place de la Révolution Antonio Maceo, ensuite il visitera le Sanctuaire National de la Vierge de la Caridad del Cobre, et il terminera son périple à La Havane où il soutiendra une rencontre officielle avec le Général d'Armée Raúl Castro Ruz, Président des Conseils d'État et des Ministres ; avec les évêques catholiques cubains, et il conduira la Messe Sainte sur la Place de la Révolution.   

Trésors présente le prologue de Monseigneur Carlos Manuel de Céspedes García-Menocal de la deuxième édition cubaine du livre La Virgen de la Caridad del Cobre. Símbolo de cubanía de la Docteur Olga Portuondo publié par la maison d’édition Oriente. L’œuvre et le prologue sont des véritables trésors qui enrichissent notre patrimoine.   

Dans Les Arts, le chroniqueur Rafael Lam nous approche de la Fête du Tambour, un événement rendant hommage à Guillermo Barreto, un des meilleurs percussionnistes nés à Cuba.      

La rumba, récemment déclarée patrimoine cubain, est une de nos manifestations musicales de grand prestige folklorique et populaire. Raúl Martínez Rodríguez nous révèle les racines et les différentes variantes de cette expression culturelle.    

Juan Blanco, considéré le père de la musique électroacoustique à Cuba, avait présenté la mémoire descriptive et l'information graphique d'un instrument de son invention dans le Registre des Marques et des Brevets. Cet instrument, dénommé Multiórgano, avait une proposition technique très avancée en 1942. Le XIVe Festival International de Musique Électroacoustique « Printemps de La Havane », du 13 au 18 mars, célébrera le 40e anniversaire de cette musique à Cuba et le 70e de la création de cet instrument.   

Lire Martí, s’enrichit avec la publication des Vers Libres grâce à la traduction de Jean Lamore, comptant un prologue de Cintio Vitier.  C'est une édition bilingue de Harmattan/Éditions UNESCO.    

Dans la section Galeries on peut apprécier les images du processus de tournage du moyen-métrage Vinci ainsi qu'une série de œuvres dédiée à la Vierge de la Caridad, Patronne de Cuba, créées par des plasticiens cubains.     

Ce numéro est illustré par Lisandra García