IIIIIIIIIIIIIIII
Poésie de Marilyn Bobes
Par Marilyn Bobes Traduit par Traduit par Acracia Losada
On propose le poeme Une histoire d’amour racontée par l’un de parties présentes.
Illustration par : Lisandra Isabel García

Une histoire d’amour racontée par l’un de parties présentes

 

Nous nous connaissions bien

mais nous nous pardonnions.

Tu disais aimer mes cheveux longs

et cette habitude de te lire de vers

qu’alors je croyais mémorables.

Puis, j’ai été trop compliquée.

Je théorisais trop

et je n’apprenais pas à faire la cuisine. En un mot :

il te manquait l’amour nécessaire.

Je me demande encore de quel amour tu parlais.

Quelle remise en cause t’a fait croire

que l’amour a des formules

et des lois dictées par des proverbes.

Je me demande encore de quel amour tu parlais

et j’ai mal de te changer en mots

dans cette nuit où je m’asseois

à théoriser toute seule

tandis que dehors il pleut

et toi

assis à la table d’une autre maison´

tu attends le café

qu’une femme

aux chevaux courts

te prépare.

 

Tiré de Poésie Cubaine 1980-2000 Bacchanales No 24 Revue de la Maison de la Poésie Rhône-Alpes