IIIIIIIIIIIIIIII
Notre église de la Caridad del Cobre
Par Revista Excelencias Traduit par Alain de Cullant
La condition de Patronne de Cuba date du début du XXe siècle, à la demande des vétérans des Guerres d'Indépendance. Elle a été concédée en 1916 par le Pape Benoît XV et le jour de sa fête est le 8 septembre.
Illustration par : Lisandra Isabel García

L'église de la Virgen de la Caridad del Cobre (la Patronne de Cuba), visitée chaque jour par plus de 500 personnes, est l'un des sites religieux plus vénérés par le peuple cubain

Le sanctuaire est situé au sommet du Cerro de Maboa, à 27 kilomètres de la ville de Santiago de Cuba, il possède trois nefs surmontées de tours dominées de clochers, une façade symétrique et sa structure centrale conclut en coupole.

L'église, inaugurée le 8 septembre 1927, compte un escalier ayant trois groupes de marches flanquées d'un muret muni de  réverbères restant allumés la nuit. Elle est décorée dans des tons ocre et blanc. Elle garde la vierge en permanence sur un autel mobile pouvant être vu de tous les endroits de la nef.

Juste sous le Camarín de la Virgen (la niche de la Vierge) se trouve la Capilla de los Milagros (Chapelle des Miracles), un petit endroit où les croyants déposent des offrandes : des bijoux en or et des pierres précieuses, des chaînes, des costumes, des médailles olympiques, des vêtements de bébé ou de nombreux objets communs ayant une valeurs sentimentales pour les fidèles.

L'image de la Caridad de el Cobre est liée à l'histoire de Cuba car elle accompagnait les troupes de l'Armée Libératrice contre la métropole espagnole sur les champs de batailles.

Comme beaucoup d'histoires de religion, elle fait également partie d'une légende. Selon l'histoire, en 1612, deux frères indiens et un jeune noir d'environ dix ans, connus dans l'imaginaire comme « les trois Juanes », sont partis chercher du sel dans la baie de Nipe - sur la côte nord de l'orient cubain – et ils ont vu l'image sur la mer. Ils l'ont recueilli et ils ont découvert qu'elle portait l'inscription suivante « Yo soy la Caridad ». Le culte de cette vierge sortie de la mer a commencé rapidement et, avec des matériaux rudimentaires, les habitants de cette région ont improvisé un ermitage comme temple. Ce dernier a eu différentes places au cours des ans, depuis l'ermitage en planches de palmier, la chapelle de l'hôpital, jusqu'à une église paroisse dans l'actuel sanctuaire, édifié en 1927.

La condition de Patronne de Cuba date du début du XXe siècle, à la demande des vétérans des Guerres d'Indépendance. Elle a été concédée en 1916 par le Pape Benoît XV et le jour de sa fête est le 8 septembre.

En 1998, lors de sa visite dans l'île, le pape Jean-Paul II l'a couronné avec tous les honneurs lors de la messe sur la Plaza Antonio Maceo de Santiago de Cuba.

 

www.revistasexcelencias.com