IIIIIIIIIIIIIIII
Lettres de Cuba: Septembre 2015
Par Martha Sarabia Romero Traduit par Alain de Cullant
Avec le désir de conquérir la vie culturelle de la ville et de montrer tout l'art à la fois, la deuxième édition du festival Habanarte revient les premiers jours de septembre.
Illustration par : Lisandra Isabel García

Avec le désir de conquérir la vie culturelle de la ville et de montrer tout l'art à la fois, la deuxième édition du festival Habanarte revient  les premiers jours de septembre. Convoqué par le Ministère de la Culture, l’événement  vise à attirer l'attention du public cubain et étrangère proposant une  programmation culturelle avec des principaux représentants de la musique, du théâtre, du cirque, de la littérature, du cinéma  et des arts plastiques dans différentes institutions de la ville, une fête qui promut «Tout l'art à la fois  ».

D’autre part, presque à la fin du mois aura lieu le Festival Les Voix Humaines du 29 septembre au 18 octobre à La Havane avec la participation de renommés musiciens du monde et présentera des répertoires inhabituelles du champ sonore. Dans le cadre de cet événement organisé par le Bureau Leo Brouwer, le concours des contre-ténors Alfred Deller In Memoriam se tiendra pour la première fois à Cuba du 5 au 7 octobre. L'initiative a pour but de soutenir les  jeunes contre-ténors cubains et contribuer à la projection de leur carrière au niveau national et international. En plus, le concours Les Voix à Cappella, est prévu du 12 au 14 octobre. Le festival rendra hommage à l'éminent musicien cubain Ernesto Lecuona lors du 120 anniversaire de sa naissance.

Rencontres présente l’article Alina avant Carmela de Pedro de la Hoz, un hommage à l’actrice cubaine récemment décédée Alina Rodriguez. Il parcours sa carrière artistique soulignant son suces dans la mise en scène de l’œuvre En el Parque d’ Alexander Guelman sous la direction de Vicente Revuelta en 1986 jusqu’au son dernier personnage, Carmela,  l'institutrice du film Conducta, d'Ernesto Daranas.

Antonio María Romeu dans la mémoire de José Pendás montre les aspects biographiques du pianiste cubain, chef d'orchestre et compositeur de danzones, né à Jibacoa, dans la province actuelle de Mayabeque, le 11 septembre 1875. Il est le prédécesseur d’une lignée des renommés musiciens cubains donc Zenaida Romeu,  la directrice de la Camerata qui porte son nom.

Notre collaboratrice  Josefina Ortega raconte la vie et les miracles du Théâtre Alhambra fondé le 13 septembre 1890 et fermé en 1935. L’Alhambra était l'un des sites les plus fréquentés de La Havane. La mulâtresse, le petit noir, le galicien et d'autres rôles plus ou moins prodigues ont soutenu l'armature de ce qu'on appelait le meilleur théâtre bouffe cubain.

Tout l'art à la fois est la prémisse du II Festival Habanarte 2015 parrainé par le Ministère de la Culture et promu par l’Agence de tourisme culturel Paradiso, afin de  conquérir la vie culturelle de la capitale et inviter les cubains et les étrangers d’apprécier les expressions artistiques du pays, du 3 au 13 septembre.

Lettres présente de la poésie de Marylin Bobes le poème Une histoire d’amour racontée par l’un de parties présentes. Traduit par Acracia Losada. Tiré de Poésie Cubaine 1980-2000 Bacchanales No 24 Revue de la Maison de la Poésie Rhône-Alpes

Interview a comme invité spécial le metteur scène nord-américain Francis Ford Coppola. Notre collaboratrice de Cubarte, Susana Muñoz Méndez a eu le privilège de poser quelques questions à l’illustre cinéaste de visite à Cuba.

Trésors offre aux lecteurs les détails de l’histoire et de la construction de deux églises catholiques : celle de la Caridad del Cobre à Santiago de Cuba et celle du Sagrado Corazón à La Havane

L'image de la Caridad de el Cobre est liée à l'histoire de Cuba car elle accompagnait les troupes de l'Armée Libératrice contre la métropole espagnole sur les champs de batailles. La condition de Patronne de Cuba date du début du XXe siècle, à la demande des vétérans des Guerres d'Indépendance. Elle a été concédée en 1916 par le Pape Benoît XV et le jour de sa fête est le 8 septembre.

L'église du Sagrado Corazón ou l’église de Reina à La Havane est la plus haute construction religieuse de Cuba, communément appelée église de Reina car elle est située dans cette avenue havanaise.. Sa tour possède une hauteur de 50 mètres et la hauteur totale du temple est de 74 mètres. Selon les spécialistes, c'est une édification « importante dans la silhouette de La Havane ».

On voudrais souligner que les relations entre Cuba et le Vatican, qui ont fêté leurs 80 ans le 7 juin de cette année, ont été marquées par des événements historiques, comme la visite de cinq jours dans notre pays du Pape Jean-Paul II, en 1998, et celle du Benoît XVI en 2012.

Cette année, le Pape François effectuera son premier voyage à Cuba, du 19 au 22 septembre. Il sera le troisième souverain pontife à se rendre dans l'île, où il visitera trois villes : La Havane, Holguín et Santiago.

Arts  invite à l'exposition personnelle Auschwitz (Mémoires de l'horreur), de l'artiste Ariel Balmaseda.dans la Galerie Provincial Pedro Esquerre, de la ville de Matanzas.

Le critique d’art Ruben Dario Salazar souligne à propos de ces œuvres « Le dilemme de l'antagonisme mémoire/oubli est placé devant les yeux du spectateur à travers des photos grand format, manipulées avec les yeux scrutateurs de la vie, jamais de la mort, des photographies crues, révélatrices d'un drame qui a affecté le monde pour toujours. »

On rend hommage à Arturo Agramonte. Né à Camagüey le 30 septembre 1925, il  était historien, enseignant, caméraman et un des fondateurs du Noticiero ICAIC Latinoamericano en 1960. Il a consacré sa vie au septième art

A l'occasion du 130e anniversaire du théâtre La Caridad à Santa Clara aura lieu une réunion afin de reconstituer l'histoire des présentations d'Enrico Caruso, de Luis Roncconi, de l'opéra Scognamiglio, d'Eusebia Cosme, de Luis Carbonell, d'Alicia Alonso, d'Esther Borja et d'autres prestigieuses personnalités du panorama artistique et littéraire, national ou étranger, sur une scène ayant une histoire inhabituelle dans la culture cubaine

La journaliste Martha Sánchez Martínez affirme que le théâtre japonais des ombres à Cuba équilibre l'art et l'humanisme. La compagnie de théâtre Kage Boushi des ombres humaines du Japon s'est présentée à Cuba avec un spectacle rempli de valeurs telles que la reconnaissance, le sacrifice, le courage et le respect envers les personnes âgées.

Lire Martí invite à lire de la poésie de notre Apôtre  le poème Femmes traduit par l’intellectuel Jean Lamore.

Ce numéro est illustré par l’artiste Lisandra Isabel García