IIIIIIIIIIIIIIII
Lettres de Cuba. Août 2015
Par Martha Sarabia Romero Traduit par Alain de Cullant
Ce numéro est illustré par le paysagiste Lázaro Ángel Lugones.
Illustration par : Lázaro Ángel Lugones

Les cubains et les cubaines  profitent du soleil pendant l’été plus chaud cette année que d’habitue. On profite des vacances à la plage mais on a aussi beaucoup d’options culturelles dans toutes les institutions de la culture. Arte en La Rampa est un exemple dans le Pavillon Cuba où on peut acheter des ouvres d’arts des reconnus artistes comme Nelson Dominguez ou le dernier disque d’Alejandro García Virulo, Prix National de l’Humeur. D’autre part, il y a des concerts des orchestres dans des places et théâtres  ou des présentations du Ballet National de Cuba que montera sur la scène du Théâtre Martí pour la première fois depuis sa restauration. Le Carnaval de Santiago de Cuba, déclaré Patrimoine de la Nation,  a eu lieu au mois de juillet et le malecón de La Havane et celui de Cienfuegos sont déjà prêts pour cette fête populaire que se tiendra en quelques jours.

Rencontres propose un  recueil des critères des personnalités cubaines et étrangères qui ont participé à Cuba au Colloque international sur la vie et l'œuvre d'un écrivain de la taille universelle d'Ernest Hemingway, Prix Nobel de Littérature 1954. La journaliste Mireya Castañeda souligne l'immense valeur de ce colloque exprimée  à travers les entrevues de certains des participants réalisées dans le Palacio O'Farrill, dans la Havane coloniale.

On rend hommage au Dr Carlos J. Finlay  Barrés lors du centenaire de son décès. Le Dr. Carlos J. Finlay Barrés est né dans la ville de Santa Maria del Puerto Príncipe, l'actuelle Camagüey, le 3 décembre 1833 et Il est décédé à La Havane le 20 août 1915, possédant de légitimes gloires scientifiques et la reconnaissance de son peuple et de l'humanité. Dans ses recherches, le Dr Finlay a constaté que le moustique était l’agent dans la transmission  de la fièvre jeune. Dans son article, Le Dr  Gregorio Delgado García nous donne des détails sur les arguments des éminents collègues étrangers qui ont proposé Dr. Finlay au Prix Nobel.

Un fait curieux, au siège de l’Alliance Française à La Havane dans l’Avenida de los Presidentes au Vedado, il y a une plaque soulignant que Carlos J. Finlay  a vécu là.

Lettres fête les 80 ans de l’écrivain Antón Arrufat, Prix National de Littérature en 2000. On publie les poèmes : « Tournoi fidèle » ;  « Avant la bataille » ; « Les Créatures » ; et « Celare Navis » Pris de: Poésie 1. Le magazine de la poésie. Vagabondages (Paris) (30): 64- 66 ; juin, 2002. Traduction: Annie Salager.

On publie Les Lectures françaises de José Martí (II) : Paul Bourget. Études et Portraits. Alphonse Lemerre, éditeur, Paris 1889, t.1 de notre directrice Dr Carmen Suarez León   

Elle souligne dans son article « De Paul Bourget, un des pères du roman psychologique et un penseur de soucis scientifiques qui cherchait à dépeindre la psychologie bourgeoise aussi bien au niveau de l'individu que de la société, Martí admire le jugement précis et incisif, né de l’observation du comportement humain dans la sphère publique et dans le secteur privé.»

Interview offre les critères de l’éminente musicologue  María Teresa Linares à propos de l’empreinte dans notre culture de l’ethnologue Don Fernando Ortíz, considéré le Troisième Découvreur de Cuba  Sur ce sujet elle a exprimé. « Le fait de centrer le cubain dans toutes les composantes ethniques de cette nation a été l'un des principaux apports que Fernando Ortiz a donné à la culture cubaine. »

Trésors  invite à parcourir les salles du Musée National des Beaux-arts pendant cet été. Les commissaires du musée ont préparé depuis plus de deux ans une remarquable affiche visuelle : Tomás Sánchez, Alexander Arrechea et Wilfredo Prieto. Corina Matamoros affirme qu’il s’agit sans aucun doute d’une triade distinguée dans laquelle chaque créateur se situe historiquement à l'avance de sa génération.

De l’autre côté, notre collaborateur  Rafael Lam dévoile les origines de la Société Buena Vista Social Club qui fête son 76e anniversaire. Cette institution a été fondée en 1939. Elle réunissait des membres qui réalisaient des activités liées à la musique et à la danse et qui jouissait d'une grande popularité à Cuba.

Arts s’approche à  la vie et l’œuvre de Manuel Saumell Robredo (1817-1870). La journaliste Josefina Ortega signale que il est  l'un des  plus notables créateurs dans l’histoire de la musique cubaine car ses contredanses sont les plus remarquables du XIX siècle.

Ibrahim Ferrer : Les boléros pour l'éternité de Pedro de la Hoz. C’est un  hommage au musicien lors du 10e anniversaire de son décès. Heureusement, la perte d'Ibrahim ne signifie pas le silence. Avec ses allures de prince, portant son inséparable casquette, et sa petite grande voix d'être humain, il continuera à chanter des boléros jusqu'à la fin des temps.

Elpidio Valdés, un héros cubain de  Justo Planas Cabreja est un article sur le populaire personnage de bandes dessinées cubaines pour les enfants. Il a été créé le 14 août 1970 par le caricaturiste, illustrateur, dessinateur, réalisateur et scénariste Juan Padrón

On va fêter son 45e anniversaire avec une nouvelle aventure dans le maquis cubain.

Lire Martí publie la lettre de l’Apôtre à son ami Manuel Mercado écrite juillet 1884. Tiré de: Martí, José. Il est des affections d’une pudeur si délicate…Lettres de José Martí à Manuel Mercado. Traduites et annotées par Jacques-François Bonaldi. Paris, Éditions l'Harmattan, 2004,  p. 185-186.

Ce numéro est illustré par le paysagiste Lázaro Ángel Lugones.