IIIIIIIIIIIIIIII
Rent : de Broadway à La Havane
Par Maya Quiroga Traduit par Alain de Cullant
Le spectacle musical Rent, écrit par Jonathan Larson est la première co-production entre Broadway et La Havane depuis les cinquante dernières années.
Illustration par : Serlián Barreto

Le spectacle musical Rent, écrit par Jonathan Larson (1960-1996) et lauréat des prix Pulitzer et Tony, est une proposition pour le public cubain, depuis le 26 décembre jusqu’au 30 mars. La première à La Havane de cette pièce, une des plus interprétées dans le monde, est la véritable première co-production entre Broadway et La Havane depuis les cinquante dernières années.

Le rêve de Rent a commencé en novembre, quand Robert Nederlander Jr. a présenté le spectacle Ambassadeurs de Broadway dans le Grand Théâtre de la Havane, dans le cadre du 14e Festival de Théâtre.

« Cette première visite à La Havane a été très émouvante et la réaction du public nous a encouragés à faire un plus grand pas, plus ambitieux. Ambassadeurs de Broadway a rassemblé le meilleur du répertoire de Broadway », a déclaré Robert Nederlander Jr, président et gérant de Nederlander Worldwide Entertaiment, à la presse.

Au cours des dix derniers mois, l'impresario a travaillé sur le projet Rent, un spectacle qui a parcouru les scènes de toutes les latitudes depuis sa première dans le David T. Nederlander de Broadway, le 26 avril 1996.

« Nous faisons partie du négoce de Broadway, où nous avons neuf théâtres et bien d'autres aux États-Unis et dans d’autres pays. Nous voulons exploiter le marché international. Pour nous, cette première à Cuba représente une grande opportunité », a-t-il commenté, expliquant « la première chose que nous avons fait a été chercher des collaborateurs pour continuer à travailler. La collaboration est le mot clé. C'est pourquoi le partenariat avec le Conseil National des Arts Scéniques a été fondamental pour développer cette expérience : apporter un véritable show de Broadway à Cuba. Nous sommes très intéressés par l'impact local et que les acteurs parlent la langue du pays. Nous avons une merveilleuse troupe composée de onze créateurs de Broadway et de quinze notables acteurs cubains. Il s'agit d'une expérience totalement éducative. Nous sommes impatients de montrer cette pièce au public cubain et voir sa réaction ».

La première de Rent a eu lieu dans un contexte sociopolitique unique pour Cuba : l’accord de la reprise des relations diplomatiques entre les gouvernements de l'île et les États-Unis. À cet égard, Robert Nederlander a déclaré : « C'est un honneur de faire partie de cette collaboration entre Cuba et les États-Unis dans le domaine culturel. Nous nous focalisons sur l’échange culturel dans n'importe quelle partie du monde. Si la comédie musicale Rent peut servit à relancer le dialogue entre les deux gouvernements, qu’elle soit la bienvenue ».

Rent est présentée dans la salle de Tito Junco du Centre Culturel Bertolt Brecht. La salle a été choisie par Robert Nederlander en raison de ses caractéristiques. Il s’agit d’un espace où l’on obtient une grande intimité et une grande proximité avec le public, un élément essentiel du spectacle.

L'argument de Rent s'inspire de La Bohème de Giacomo Puccini. Selon les dires du dramaturge Norge Espinosa : « L’œuvre n'est pas une translation textuelle de La Bohème. Elle est vue depuis une perspective totalement contemporaine ».

La sonorité de Rent s’approche de la pop et du rock, au milieu de la crise du sida dans les années 1980, mais cette œuvre possède aussi une vision optimiste en reflétant le sens de la joie de la jeunesse devant la vie.

C'est une œuvre chantée du début jusqu'à la fin, c’est pour cette raison qu’elle demande beaucoup des acteurs cubains. L’action se déroule dans la nuit de Noël 1989. C'est une œuvre en deux actes écrite pour avoir sa première le 24 décembre et célébrer la Nativité avec elle.

La direction artistique de Rent, pour la partie étasunienne, a été à la charge d’Andy Señor Jr, né à Miami et de parents cubains. Andy a fait ses débuts professionnels en interprétant le rôle d'Ángel dans cette comédie musicale. Le directeur associé, pour la partie cubaine, est Reynier Rodríguez, qui est actuellement assistant de direction de la compagnie Teatro de La Luna.