IIIIIIIIIIIIIIII
Le 33e anniversaire de la Maison des Caraïbes
Par Víctor Manuel Sigué Castellanos Traduit par Alain de Cullant
La Maison des Caraïbes à Santiago de Cuba est une expression de la volonté de préserver le patrimoine de l'identité nationale et régionale.

Au début de la décennie des années 80 du siècle dernier, des artistes et des intellectuels de Santiago de Cuba liées à l’Ensemble Dramatique de Oriente et dirigés par Joel James Figarola, ont développé un projet qui a surpassé toutes les expectatives de ses organisateurs : le premier Festival des Arts Scéniques d'Origine Caribéenne.

À partir de cet événement a surgi la nécessité de créer une institution qui lui donnerait une continuité, sauvegarderait et ferait la promotion non seulement des arts scéniques, exprimés à l'époque avec une forte présence du théâtre des relations, mais à d'autres expressions de la culture populaire tels que les arts plastiques, la poésie, la religion, l’oralité et la réflexion théorique sur la pensée contemporaine cubaine et caribéenne.

C'est ainsi qu’un an plus tard, le 23 juin 1982, a été fondée la Maison des Caraïbes, dont les paroles inaugurales ont été prononcées par Armando Hart Dávalos, alors Ministre de la Culture.

Nous fêtons déjà le 33e anniversaire d’un projet qui, malgré sa jeunesse, s’est imprégné dans le coeur des habitants de Santiago de Cuba et dans de nombreux cœurs caribéens, latino-américains et d'autres régions du monde. La Maison des Caraïbes organise chaque année, du 3 au 9 juillet, le Festival des Caraïbes, la fête des cultures populaires et des traditions des plus importantes de la région.

Durant sept jours Santiago de Cuba devient une grande scène où le lien d’interaction est la musique, la danse, le théâtre, l’oralité, la poésie, l’échange des idées, les croyances religieuses, mais, surtout, une sorte de conspiration spontanée où s’écoulent les relations interpersonnelles et des groupes entre des personnes ayant des différences culturelles et d’autre nature dans lesquelles prévaut ce qu’ont en commun nos peuples antillais.

La Maison des Caraïbes est une expression de la volonté de préserver un patrimoine culturel qui a commencé à se cimenter avec l'arrivée des premiers esclaves dans l'île et qui s’est consolidée avec le savoir-faire de l'institution depuis 33 ans, un patrimoine de l'identité nationale et régionale que nous continuerons à défendre avec fierté, pour nous et pour les générations futures.