IIIIIIIIIIIIIIII
Ékoué-Yamba-Ó est un « roman afro-cubain » et moderniste, c’est-à-dire d’avant-garde et traditionaliste, puisque pour son auteur la modernité dans la littérature latino-américaine est à chercher dans sa rencontre avec la culture africaine.
Le Partage des eaux (titre original : Los pasos perdidos) est un roman écrit par Alejo Carpentier, publié à Cuba en 1953. Traduit et publié en France en 1955. Le prix Meilleur Livre - Etranger – 1956 a été consacré à cette œuvre de fiction.
Covarrubias a été pendant de nombreuses années le comique le plus célèbre dans toute l'île.
L’œuvre de fiction historique raconte l'histoire d'Haïti, avant, pendant et après la Révolution haïtienne vu par le principal protagoniste, Ti Noel, qui sert de fil conducteur du roman.
Juan Federico Edelmann arrive à La Havane en 1832 et il a commencé à donner des cours à un jeune musicien, Manuel Saumell Robredo.
Les pages du journal de José Martí. Un film de José Massip.
Esteban, le héros du Siècle des Lumières, roman de l’écrivain Alejo Carpentier, est un jeune cubain plongé dans le tourbillon de la Révolution Française.
Deux noms dominent la musique cubaine de portée symphonique, de projection universelle. Ces deux hommes sont Amadeo Roldán et Alejandro García Caturla.