IIIIIIIIIIIIIIII
Depuis qu’il avait été en âge de raisonner et d’apprendre deux ou trois choses à propos de la vie, un Chinois, pour Mario Conde, avait toujours été ce qu’un Chinois devait être: un type aux yeux bridés, à la peau lisse d’un jaune hépatique trompeur, arrivé un jour d’un endroit très lointain, où les longs fleuves et les montagnes inexpugnables qui montent jusqu’au ciel servent de décor aux légendes de dragons et de mandarins savants.
Extrait du roman Vents de Carême grâce aux Editions Métailié, France.
Alors, pour la première fois depuis son départ de Cuba, il avait repris la lecture des vieux papiers de sa thèse de doctorat, prématurément abandonnée, sur la poésie et l'éthique de José Maria Heredia...
Je suis arrivé chez Sarusky comme à la recherche du saint Graal...