IIIIIIIIIIIIIIII
Le premier numéro d’El Cubano Libre encourageait les gens de Bayamo à protéger leur tranquillité et à respecter leurs propriétés ainsi que des nouvelles sur les premiers faits d'armes et une section poétique où apparaissaient les deux premières strophes de La Bayamesa, notre Hymne National.