IIIIIIIIIIIIIIII
Il y a tellement de versions différentes sur la chanson El manisero, qu'à ce stade on ne sait pas exactement où Moisés Simons a créé cette célèbre clameur d'un vendeur ambulant de l’exquise graine torréfiée.
Si le Son est ce qu’il est aujourd'hui à Cuba et dans d’autres parties du monde, c’est grâce au Septeto Habanero et à ses partisans, et surtout aux premiers membres du groupe musical vivant encore.
Le tango/congo Mamá où Rita Montaner représentait le cocher José Rosario et chantait Ay mamá Inés, todos los negros tomamos café, fait partie de la farce Niña Rita o La Habana de 1830 avec une musique composée par Ernesto Lecuona et Eliseo Grenet et un livret de Riancho et Castells.
En 1852, le compositeur basque Sebastián Yradier a composé une œuvre avec des aires d’habanera qui s’est rapidement convertie, selon l'opinion autorisée d’Alejo Carpentier dans « le premier best-seller de la musique cubaine ».
Dans l'après-midi du 12 novembre 1940, Alejandro García Caturla, le célèbre musicien cubain et juge de la ville de Remedios a été tué par deux balles de revolver à l’âge de 34 ans.
Au début, le duo Los Compadres était intégré par Lorenzo Hierrezuelo, Compay primo et Francisco Repilado, Compay segundo.
À vingt-cinq ans de sa disparition physique, on rend hommage à ce remarquable compositeur et arrangeur cubain qui a largement contribué à faire connaître au monde un des genres les plus populaires: Le Mambo.
Le troubadour cubain Roberto Moya a rencontré Carlos Gardel à New York en 1933.
Le nom d'Adriano Rodríguez devrait apparaître à côté d’Ernesto Lecuona, de Rita Montaner et de Bola de Nieve. Les fils illustres de la ville de Guanabacoa.
La Casa de la Trova Pepe Sanchez à Santiago de Cuba est sans aucun doute la plus célèbre de ces institutions culturelles à Cuba.