IIIIIIIIIIIIIIII
Un chant à la danse folklorique et populaire
Par Lisday Martínez Saavedra Traduit par Alain de Cullant
Le danseur et chorégraphe cubain Johannes García a été reconnu avec le Prix National de Dance 2020, la plus haute distinction décernée par le Conseil National des Arts Scénique de Cuba.
Illustration par : Carlos Enríquez

Le danseur et chorégraphe cubain Johannes García, premier danseur de l’Ensemble Folklorique National de Cuba et ensuite son directeur artistique, est engagé avec l’art populaire avec ses multiples interprétations dans les rôles majeurs des cycles yoruba, ainsi que dans la musique populaire. Il a dédié sa vie professionnelle à l’étude du folklore afro-cubain, apportant des connaissances et des approches théoriques.

Il appartient à une génération qui a positionné l’Ensemble Folklorique National, mettant en évidence les traditions culturelles cubaines et incorporant des rythmes européens, africains et asiatiques, apportant une force technique aux chorégraphies quant à la préservation et la recréation de la danse folklorique, laissant une empreinte dans l’interprétation de la danse et dans le développement d’un notable travail en tant que promoteur de danses populaires.

Johannes a créé sa propre compagnie en 1992, « Danza Folklórica y Popular de Cuba JJ » et, plus tard, le projet communautaire « La Ceiba », dans la municipalité Habana del Este. Avec ces groupes, il a conquis les scènes les plus diverses, offrant des spectacles partant de l’essence folklorique contemporaine, avec un mélange des rythmes et des styles. L’exemple de ceci sont les pièces Noneto, Trilogía, N'Dingaya, Abakuá, Concierto de Percusión, Alegoría al Machete, Poliritmia, Recuerdos de la Rumba, Deidades Cubanas, Arará, interprétées par sa compagnie. Il montre ce que c’est que d’apporter à son répertoire et de prendre comme source certaines traditions orales apportées des patakís Yoruba, dans lequel les histoires des divinités sont racontées.

Aux réinterprétations des mythes et des rites de prospérité s’ajoutent la riche trajectoire artistique et les multiples présentations dans des festivals et des événements de caractère national et international, qui ont sculpté cette personnalité de notre culture. Johannes a été très tôt l’une des figures des arts de la scène ayant un grand succès auprès du public et de la critique spécialisée. Il s’est démarqué pour ses chorégraphies, ses scripts et ses mises en scène de sa compagnie, où sont regroupés les jeunes qui reçoivent quotidiennement les enseignements de ce professeur pour la danse et la vie. Une sagesse qui abrite et donne une bonne ombre aux générations futures.

Pour son esthétique appropriée dans l’utilisation des techniques théâtrales, sans s’écarter des valeurs patrimoniales de la danse traditionnelle et populaire, pour sa présence indispensable dans la culture de la nation et la défense des valeurs qui nous définissent, cet artiste de scène a été reconnu avec le Prix National de Dance 2020, la plus haute distinction décernée par le Conseil National des Arts Scénique de Cuba.