IIIIIIIIIIIIIIII
Lettres de Cuba: Mai 2018
Par Martha Sarabia Romero Traduit par Alain de Cullant
Cette édition illustrée avec les œuvres de l’artiste Rocío Fernández est dédiée à Notre Apôtre José Martí.
Illustration par : artistes cubains

La revue Lettres de Cuba est déjà en ligne avec le cinquième numéro de 2018. Cette édition illustrée avec les œuvres des artistes cubains est dédiée à Notre Apôtre José Martí.

Rencontre ouvre la section l’article Le profil humain de l'Apôtre de Graziella Pogolloti. La renommée intellectuelle cubaine affirme qu’elle préfère évoquer l'homme au front large et à la lévite élimée qui peut continuer à marcher parmi nous en tant que maître de la conduite et de la parole, capable de transcender les temps pour rester utile lors des époques de grands défis, quand les batailles se livrent dans le plan de l'économie et dans le domaine subtil et immatériel des subjectivités.

D’autre part,  maintenant que Patria, le journal créé par Martí pour soutenir sa lutte pour l'indépendance, fête son 120e anniversaire, nous avons considéré de publier l’article de notre regretté collaborateur Dr  Salvador Arias García, La musique dans le journal Patria de José Martí . Selon le chercheur, les références à la musique dans Patria ont toujours un contenu expressif et révolutionnaire.

Lettres propose Lectures françaises de José Martí : Récréations scientifiques ou l’enseignement par les jeux, de Gaston Tissandier (VIII) de Carmen Suárez León. Martí était un maître qui a pensé tout au long de sa vie à l'éducation de son époque, qui propose la modernisation des méthodes d'enseignement pour les peuples hispano-américains donc l’œuvre de l'inventeur français lui sert pour faire une divulgation scientifique dans sa section du journal La Opinión Nacional, de Caracas, parmi les hommes de l'Amérique Hispanique.

En Interview, la journaliste Yinett Polanco converse avec Luis García Pascual, Prix National d’Histoire 2016.  C’est un homme du peuple, un autodidacte qui a dédié sa vie à l'étude de José Martí.

Trésors aborde deux faits historique liés à Martí et notre guerre d’Independence.

Le premier, la rédaction et signature avec Máximo Gomez du Manifeste de Montecristi  à Santo Domingo. C’est le document officiel du Parti Révolutionnaire Cubain fondé par José Martí en 1892 - contenant les principales lignes directrices quant à l'organisation de la guerre pour l'indépendance de l'île caribéenne en 1895, également connue comme la Guerre Nécessaire.

Le deuxième,  l’entrevue de La Mejorana entre Máximo Gómez, Antonio Maceo et José Martí  que selon le consensus prédominant dans l'historiographie nationale, les principaux aspects abordés lors de cette réunion tournaient autour de la forme et l'organisation du gouvernement de l'indépendance et de la stratégie pour la conduite de la guerre.

Arts présente Une œuvre d’amour : le José Marti d’Anna Hyatt de Marta Rojas. Le 28 janvier, un ensemble sculptural, réplique de celui qui se trouve au Parc central de New York a été officiellement inauguré à La Havane, à l’occasion du 165e anniversaire de la naissance de José Marti.

Le journaliste Pedro de la Hoz dans son article L'âme dans la musique souligne que « Les vers de Martí ont servi de lignes directrices pour les auteurs de nombreux styles et de formations différentes, et sa vie a motivé les compositeurs pour la création d’œuvres allégoriques. »

Si un nom ne pouvait pas être absent dans cette festivité pour le bicentenaire de l'Académie des Beaux-arts de San Alejandro (1818-2018), c’est celui de José Martí, notre Héros National.

Le critique d’art Toni Piñera fait la présentation de la collection intitulée « Martí à San Alejandro », de José Miguel Pérez Hernández, ouverte dans la galerie du centre, composée de 18 œuvres réalisées en acrylique sur toile, de 1999 à aujourd'hui

Lire Martí publie la huitième  partie de Fêtes de la Statue de la Liberté. « C'est de cette tribune que les délégués français et les hommes illustres de la République, groupés autour du président Cleveland, assistèrent à la parade de fête par laquelle New- York célébrait l'inauguration de la statue. »