IIIIIIIIIIIIIIII
Lettres de Cuba: Juin 2017
Par Martha Sarabia Romero Traduit par Alain de Cullant
Cette édition est illustrée avec les œuvres de l'artiste cubain Ernesto Rancaño.
Illustration par : Ernesto Rancaño

La revue Lettres de Cuba est déjà en ligne avec le sixième numéro de l'année 2017. Cette édition est illustrée avec les œuvres de l'artiste cubain Ernesto Rancaño.

Rencontre propose l'article Brève histoire du tourisme de la Dr Graziella Pogolotti. La prestigieuse intellectuelle cubaine souligne: « Notre véritable force réside dans notre condition de grande île, dotée d’une multiplicité d’options possibles, beaucoup d'entre-elles fondées sur une tradition  culturelle et historique. »

D'autre part le directeur de la compagnie de marionnettes Teatro de las Estaciones Rubén Darío Salazar dans son article  Rafael, la française et les marionnettes rend hommage à Rafael Taquechel Hernández.

Un cubain dans la vie d’ Ella Fitzgerald de Pedro de la Hoz dévoile la rôle du musicien cubain Mario Bauzá dans la carrière arthritique de cette chanteuse nord-américaine.

Lettres présente Les auteurs cubano-français du XIXe siècle de Leonardo Depeste Catony. Sans prétention d’exhaustivité, il s'agit de quelques noms d’écrivains nés à Cuba qui ont écrit l’ensemble, ou au moins une partie de leur œuvre, dans la langue de Victor Hugo.

En Interview la journaliste Glenda Arcia converse avec Raúl Rodríguez. Lauréat du Prix National de Cinéma 2017. Ce cubain de 77 ans assure d’avoir les mêmes désirs de créer qu’il a quatre décennies et ne renonce pas à la profession qu’il aime.

Dans Trésors le Dr Eduardo Torres-Cuevas donne les détails sur la nouvelle Cuba récupère le premier Atlas Moderne. Appartenant à la collection Rare et Précieuse de la Bibliothèque Nationale de Cuba José Martí, le Theatrum Orbis Terrarum , publié en 1570 à Anvers, Belgique, par le savant et géographe flamand Abraham Ortelius (1527-1598), avait été volé à ses fonds entre 1991 et 1993. Le 6 avril de cette année, lors d’une cérémonie solennelle, le Boston Athenæum, après avoir vérifié que l’ œuvre appartenait à la Bibliothèque Nationale de Cuba José Martí, a remis le livre au directeur de l’institution cubaine.

Arts publie Les tambours d’Enrique Bonne de Reinaldo Cedeño Pineda. Enrique Alberto Bonne Castillo (San Luis, Santiago de Cuba, 15 juin 1926) est le créateur du rythme pilón et un compositeur de légende. Il vient de recevoir le Prix National de Musique.

La journaliste  Marilyn Garbey dans son article L’Académie de Ballet du XXIe siècle fait un compte rendu de la 23e Rencontre Internationale des Académies pour l’Enseignement du Ballet - dédiée à Fidel, le promoteur infatigable du ballet et du système d’enseignement artistique. Cet éventement  a compté la participation de plus de 300 maîtres et étudiants provenant de 12 pays.

Guille Vilar affirme que Cabalgando con Fidel, c'est une œuvre emblématique de Raúl Torres, porteuse du texte suggestif qui est devenu un paradigme de la cohésion du respect et de la tendresse, nuancé par une atmosphère d’élégance sublime en naviguant dans l’univers de l’amour de tout un peuple pour son leader.

Lire Martí propose de la poésie de notre Apôtre. Extrait de: José Martí. Vers libres. Édition bilingue établie par Jean Lamore, Prologue de Cintio Vitier. Paris, Harmattan/Éditions UNESCO, 1997. p. 133.