IIIIIIIIIIIIIIII
Les prix Maison  Victor Hugo 2015
Par Matilde Salas Servando Traduit par Alain de Cullant
Les œuvres primées seront compilées dans un ouvrage qui sera présenté dans Foire Internationale du Livre de La Havane 2016.
Illustration par : Mariano Rodríguez

La maison Victor Hugo, dans le Centre Historique de la Vieille Havane, a accueilli les prix Casa Victor Hugo 2015 dans les catégories « Esmeralda », « Hernani » et « Langue Française », dans la modalité d’essai, où ont été remis des prix et des mentions aux participants de diverses régions du pays.

Un jury prestigieux, composé par les intellectuels : Clémentine Renée Lucien, María de los Ángeles Pereira, Jesús David Curbelo, Gualfrido Hernández Vidal et Rafael Acosta de Arriba, a accordé les reconnaissances à ces spécialistes de l’œuvre de l'écrivain français Victor Hugo, que José Martí a qualifié comme « un ancien radieux, aux yeux sereins et enlumineurs, au visage homérique (...) Il semblait une vision. Il semblait un nuage d'argent. Il semblait un message de hauteur. Il semblait le cortège d’un monarque, le monarque d’une monarchie inconnue sur la terre. C'était Victor Hugo ».

Dans la catégorie « Hernani », la première place est revenue à l'ouvrage intitulé Martí camina por el Père-Lachaise (Martí se promène au Père-Lachaise), de l'écrivain Yamil Díaz Gómez, de la province de Villa Clara, pour être une profonde analyse de José Martí et du romantisme qu'il incarnait, au moyen d’une divertissante et efficace structure narrative. Le deuxième prix à l'essai La clave francesa del abolicionismo heroico de José Martí (La clef française de l’abolitionnisme héroïque de José Martí), par le Dr. Reinaldo Suárez Suárez, de Santiago de Cuba, pour être une excellente étude des idées abolitionnistes de José Martí contre la peine de mort et la verticalité dont il a fait preuve pour défendre ses positions. Dans cette catégorie, les essais suivant étaient finalistes : Alejo Carpentier y Marguerite Yourcenar: ¿tangencias casuales? (Alejo Carpentier et Marguerite Yourcenar : tangences fortuites ?), de la Dr en Sciences Marlene Vázquez Pérez, de la province d’Artemisa, investigatrice du Centro de Estudios Martianos, et Alexis de Tocqueville y José Martí: dos visiones del periodismo estadounidense (Alexis de Tocqueville et José Martí : deux visions du journalisme étasunien), de Yohan Pico Olivera, de Camagüey.

Dans la catégorie « Esmeralda », une mention a été accordée à l’essai intitulé Los historiadores de Francia del siglo Diecinueve. La realidad de un mundo cambiante en la perspectiva de José Martí (Les historiens du XIXe siècle de France. La réalité d'un monde en mutation dans la perspective de José Martí », de Fernández Teopes, de Camagüey.

Le jury a reconnu le travail des dix candidats finalistes et neuf avec des mentions, en plus de remettre trois premiers prix, trois seconds et trois troisièmes.

La Maison Victor Hugo de La Havane, située dans une ancienne demeure de la rue O'Reilly, entre les rues Habane et Aguiar, dans le Centre Historique havanais. est la seule de son genre en Amérique Latine. Elle a été inaugurée le 16 mars 2005, suite à une convention signée deux ans plus tôt par le Bureau de l'Historien de La Havane et l’Association Cuba-Coopération, présidée par Monsieur Roger Grevoul.

L’immeuble possède un espace de mille mètres carrés dédié à l'enseignement de la langue française, une bibliothèque spécialisée, une salle de lecture et l’on prévoit maintenant d’ajouter un autre espace afin de projeter des films français.

La troisième convocation des Prix Casa Victor Hugo a été lancée lors de la Foire du Livre de La Havane, en 2015, où ont été présentés les 25 essais finalistes de la seconde édition dans une compilation préparée spécialement avec ces matériels.

Les lauréats de cette troisième édition du concours portant le non de l'écrivain français recevront comme prix : un voyage en France pour la première place, un ordinateur portable pour la deuxième et une tablette multimédia pour la troisième. Comme dans la précédente édition, les œuvres primées seront compilées dans un ouvrage qui sera présenté dans Foire Internationale du Livre de La Havane 2016.