IIIIIIIIIIIIIIII
Le second Forum International de la Musique Primera Línea
Par Mireya Castañeda Traduit par Alain de Cullant
Cuba est l'île de la musique. Cette vérité est devenue une marque qui l'identifie dans le monde.
Illustration par : Rafael Zarza

Cuba est l'île de la musique. Cette vérité est devenue une marque qui l'identifie dans le monde. L'objectif du Forum International de la Musique Primera Línea est de montrer ses caractéristiques aux professionnels internationaux, d'une manière générale et ponctuelle.

 

Alejandro Gumá, vice-président commercial de l'Institut Cubain de la Musique (ICM), a présenté à la presse – dans le Centre de Recherche et de Développement de la Musique Cubaine (CIDMUC) - la deuxième édition de la rencontre commerciale, où ces experts « peuvent se situer dans le monde musical cubain, en particulier dans la musique traditionnelle, le jazz d'aujourd'hui, la musique urbaine, le DJ, et l'électroacoustique ».

 

« Les auteurs, les interprètes, les producteurs, les responsables de maisons de disques et de studios d'enregistrement, parmi d'autres spécialistes, participeront à cet événement qui rendra propice une approche des potentialités de Cuba dans le domaine musical », a précisé Alejandro Gumá.

 

Le vice-président commercial de l'ICM a annoncé : « La deuxième édition de Primera Línea aura lieu du 20 au 23 septembre, principalement dans le Grand Théâtre de la Havane Alicia Alonso, l'un des joyaux architecturaux de la ville, bien qu'elle ne soit pas la seule institution impliquée. Le Forum commercial est organisé par le Ministère cubain de la Culture, l'ICM, et les maisons discographiques Egrem, Artex et Colibrí, et compte les auspices de la Foire Internationale de la Musique WOMEX (acronyme de World Music Expo), et la société espagnole Endirecto, qui travaille à Cuba ».

 

Le responsable cubain a rappelé que la première rencontre s'est tenue en septembre 2016, car il a été considéré comme « nécessaire que la musique cubaine ait une foire internationale et nous y sommes parvenus après quatre ans de travail de nos institutions avec les organisateurs de WOMEX », qui réalisent des événements similaires en Europe et dans d'autres pays d'Asie et d'Afrique depuis 1994.

 

« Cette première édition a compté la présence de 88 professionnels internationaux et de plus de 200 cubains. Nous considérons que c'est une opportunité réussie », précisant qu’en octobre dernier ils ont participé à la WOMEX de Saint-Jacques de Compostelle, en Espagne, où ils ont présenté la convocation de la deuxième édition de Primera Linea et l’intérêt a été très grand. Nous attendons environ 150 délégués internationaux et jusqu'à 450 nationaux cette année ».

 

En quoi consiste cet événement ?

 

Il proposera des tables de commerce, des conférences spécialisées sur ces matières, des échantillons de concerts (vitrines) de groupes cubains qui seront sélectionnés pour être présentés à ces professionnels internationaux. Il se caractérise également, comme c'est typique de ce type d'événements, par des sessions d'affaires qui auront lieu dans la salle Carpentier du Grand Théâtre, tandis que les mimi-concerts se dérouleront dans la nouvelle installation de l’Egrem, qui est sur le point d'être inaugurée.

 

En ce qui concerne les groupes qui seront présentés aux participants, Mabel Castillo, directrice du développement artistique de l'ICM, a précisé que la convocation est dirigée aux topologies de musique pour son potentiel commercial et pour la caractéristique de nos catalogues professionnels, nous nous sommes décidés pour la musique populaire comme l'une des principales sources, en plus de la traditionnelle, de la pop, de la trova, des DJ (un phénomène intentionnel), des vocalistes, du jazz, et cette année la musique de concert a été incluse, car elle a d'excellents projets.

 

Mabel Castillo a dit qu'ils ont déjà reçu 130 propositions de 18 institutions du système de culture (centres nationaux, provinciaux, maisons de disques, Association Hermanos Saiz) et maintenant arrive le moment de la sélection, puisque seulement 15 groupes seront présentés.

 

Pour cette sélection, le jury est composé de la propre Mabel Castillo, de l'éminent musicien et compositeur Adalberto Álvarez et du journaliste et critique Pedro de la Hoz.

 

Elle a précisé qu’ils ont pensé à plusieurs modalités de présentations conçues avec l'intérêt que l’on puisse voir plus de groupes cubains, en plus des 15 mini-concerts et des galas d’ouverture et de clôture.

 

À titre d'exemple, elle s’est référée au fait que, cette année, l'événement se prolongera dans d'autres provinces et pour ceci ils ont travaillé avec l'agence de tourisme culturel Paradiso. « Après la clôture de la foire, le 23, les professionnels visiteront Villa Clara, Cienfuegos, Trinidad et Matanzas et finalement La Havane avec un grand concert le 30 ».

 

Le Forum Primera Línea doit être une vitrine de la musique cubaine, une opportunité pour les artistes, les entreprises et les maisons discographiques, c’est pour cette raison que nous organisons également un événement académique.

 

Compte tenu de l'ample axe thématique général prévu (nouvelles technologies, marché de la musique, gestion), il y aura des conférenciers d'Espagne, des États-Unis et de certains pays africains.

 

Cuba est l'île de la musique. Maintenant, le second Forum International de la Musique Primera Linea ouvre un nouvel espace pour l'échange et, ainsi, les professionnels étrangers du secteur de l'industrie de la musique seront en mesure de connaître les artistes cubains, en particulier les jeunes.