IIIIIIIIIIIIIIII
Le Che et sa passion pour la photographie
Par Teresa Delgado Traduit par Alain de Cullant
Amateur de la photographie, il a parcouru différents pays avec son appareil photo et durant certaines années de sa vie, il s’est dédié à la photographie et il a vécu de celle-ci.
Illustration par : artistes cubains

Ernesto Guevara de la Serna, le Che, est l'un des hommes les plus célèbres et fascinants du XXe siècle. Médecin, sportif, voyageur, révolutionnaire, guérillero, fonctionnaire, politicien et diplomate, durant une grande partie de ses vertigineuses 39 années de vie il a également eu une facette peu connue : son vif intérêt pour la photographie.

 

Amateur de la photographie, il a parcouru différents pays avec son appareil photo et durant certaines années de sa vie, il s’est dédié à la photographie et il a vécu de celle-ci.

 

Un de ces moments a été pendant les Jeux Panaméricains au Mexique, où lui et un ami vénézuélien ont travaillé pour une agence argentine prenant des photos des différentes compétitions sportives qui ont eu lieu pendant plusieurs jours.

 

Le Che a également parcouru les rues de Mexico, cherchant des personnes pour vendre ses photos, le travail consistait à photographier les gens qu’il rencontrait dans la rue, comme des couples et des familles auxquels il demandait une adresse afin d’apporter les photographies qu’il développait chez lui.

 

Avec l'appareil photo autour de son cou, le Che faisait des autoportraits, photographiait des amis et différentes villes du monde qu’il a visité quand il était ambassadeur itinérant de Cuba. Il a également fait des photos de son parcours en moto en Amérique Latine et des images de la Sierra Maestra, l’endroit où est né le mouvement de guérilla de Fidel qui a renversé la dictature de Fulgencio Batista en 1959.

 

Le travail développé par le Che en tant que photographe a été connu en 1990 dans la Casa de las Américas de La Havane et ensuite il y a eu une exposition itinérante qui a visité 16 villes dans 10 pays.

 

Ernesto « Che » Guevara, en plus d’être médecin, écrivain et politicien, était sans aucun doute passionné de la photographie qui faisait partie intégrante de sa vie.