IIIIIIIIIIIIIIII
La maison de Diego Velázquez et le Musée de l’environnement historique cubain
Par Angela Santiesteban Blanco Traduit par Alain de Cullant
La maison de Don Diego Velázquez, dans le cœur de Santiago, est connue pour être parmi les plus anciennes construites par les espagnols en Amérique.
Illustration par : artistes cubains

Dans la rue populeuse Aguilera, anciennement rue de La Marina, et en face du parc Céspedes, se trouve la majestueuse maison de Don Diego Velázquez, accueillant maintenant le Musée de l’environnement historique cubain.

Selon les données relatives à son histoire, la maison a été un fort et une maison contractante. On sait également, grâce à des lettres envoyées par Velázquez au roi Felipe Ier, qu’en août 1519, la maison a accueilli une fonderie d’or, comme un témoin de ce travail reste un four à fondre que les visiteurs peuvent apprécier aujourd’hui.

L’immeuble  fut la propriété des importantes familles catalanes telles que les Vidal et les Cuadras. Depuis 1965, son image a changé grâce à l’engagement de Francisco Prat Puig qui l’a fait restaurer, les travaux terminant en 1970.

Dans cette maison, nous soulignerons ses plafonds de faïence très décorés, unique pour leur travail laborieux ; un autre élément de la construction qui se distingue dans sa structure est sa réalisation en pierre de taille, la seule demeure ayant ces caractéristiques.

En outre, la propriété conserve des éléments de sa menuiserie d’origine, ses grandes fenêtres permettant d’observer les va-et-vient des habitants de la ville.

Le musée thésaurise des objets et des meubles décoratifs créoles ou importés, organisés chronologiquement du XVIe au XIXe siècle, témoignant de l’originalité et de la maîtrise des artisans créoles.

La maison de Don Diego Velázquez, dans le cœur de Santiago, est connue pour être parmi les plus anciennes construites par les espagnols en Amérique, elle a été déclarée Monument National.