IIIIIIIIIIIIIIII
La Mairie de Santiago de Cuba
Par Raquel Castro Milán Traduit par Alain de Cullant
La mairie de Santiago de Cuba a été fondée par Diego Velázquez en 1516, elle a accueilli des traditions telles que la fête du drapeau établie par Emilio Bacardí et sur son balcon central, Fidel Castro a prononcé des discours importants.
Illustration par : artistes cubains

 

Aujourd’hui, je veux faire référence à un site emblématique de la ville de Santiago de Cuba, le bâtiment de la mairie aujourd’hui siège de l’Assemblée Municipale du Pouvoir Populaire.

La mairie de Santiago de Cuba a été fondée par Diego Velázquez en 1516 et elle a accueilli des traditions telles que la fête du drapeau. Sur son balcon central, Fidel Castro a prononcé des discours importants.

Ce bâtiment a été construit pour être indépendant du gouverneur de Santo Domingo, car l’île de Cuba était gouvernée de l’extérieur par le roi d’Espagne et le Conseil des Indes et, de l’intérieur, par le gouverneur et le capitaine général. Le premier maire de ce bâtiment a été le conquistador Hernán Cortés.

Quant à sa construction, il est bon de préciser qu’au début le bâtiment était en torchis avec un toit de chaume, d’un côté il y avait la prison de l’autre l’hôpital et dans le centre, l’hôtel de ville. À l’époque, il s’agissait d’une construction de plein pied. En 1776, la prison a été éliminée et peu après l’hôpital. Plus tard, un tremblement de terre l’a détruit presque entièrement. Les murs ont été refaits en pierre et un toit en tuile a été monté.

En 1830, il a été reconstruit avec des briques et des tuiles et en 1855, il a été utilisé seulement comme un hôtel de ville et la maison du gouvernement.

En 1901, Emilio Bacardí Moreau devient le maire de Santiago, le 31 décembre de la même année, baisse le drapeau étasunien du mât du balcon central et hisse le drapeau cubain, établissant, à partir de ce fait, la fête du drapeau.

Après plusieurs transformations, en 1948, le maire Luis Casero ordonna la construction du bâtiment actuel. Sa structure est coloniale et il a été inauguré en 1954, sous le maire Maximino Torres, là on distingue les plans inclinés, placés et texturés à partir de tuiles créoles ainsi que d’un avant-toit unique, dont la capacité est affectée par une cour intérieure.

La mairie compte deux niveaux à l’exception d’un corps haut qui apparaît dans le centre de sa façade principale. Dans la partie frontale se trouve un couloir présidé par des arcs de demi-point donnant une grande valeur esthétique à cette partie.

Depuis sa fondation, le nom de la mairie a changé à plusieurs reprises en fonction des différentes périodes historiques, cependant, son rôle de gouverner la vie économique, politique et sociale de Santiago de Cuba a été maintenu. Elle a reçu des noms tels que : Cabildo, Palacio Municipal, Alcaldía, mais actuellement son nom est Siège de l’Assemblée Municipale du Pouvoir Populaire ou Conseil d’Administration Municipal.

En 1984, à l’occasion de la célébration du vingt-cinquième anniversaire du triomphe de la Révolution, Fidel a prononcé un discours dans cette ville et à cette occasion, il a remis les titres honorifiques de Ville Héros de la République de Cuba et l’Ordre Antonio Maceo Grajales. Les deux distinctions sont accrochées sur la façade du bâtiment.

Toutes ces raisons sont plus que suffisantes pour se sentir fiers de vivre dans la ville de Santiago de Cuba qui thésaurise d’innombrables sites historiques et patrimoniaux, tel que l’hôtel de ville, et qui font aujourd’hui partie de nos traditions.