« Papa Hemingway » est arrivé à Cuba il y a 90 ans | Lettres de Cuba
IIIIIIIIIIIIIIII
« Papa Hemingway » est arrivé à Cuba il y a 90 ans
Par Robert F. Campos Traduit par Alain de Cullant
Il est arrivé pour la première fois à Cuba, le 1er avril 1928, à 22:50 heure locale, à bord du bateau Orita, bâtant pavillon anglais.
Illustration par : Amelia Peláez

Les historiens et les amateurs de bonne littérature se souviennent que le 1er avril, mais il y a 90 ans, l'écrivain étasunien Ernest Hemingway est arrivé dans ce pays.

Hemingway, qui a eu un grand amour pour cet archipel et son peuple, en particulier pour les pêcheurs, a vécu ici pendant plus de 20 ans interrompus, en raison de ses allers et venues, aussi bien dans son pays que dans d'autres parties du monde.

On dit qu’Ernest Hemingway est un homme presque aussi cubain qu’étasunien, car cette déclaration est marquée d'une empreinte vivace entre les coins merveilleux de Cuba.

L'itinéraire de l'écrivain comprend la baie de la Havane, la Vieille Havane, l'hôtel Ambos Mundos, le bar-restaurant Floridita, Las Terrazas de Cojimar, la brasserie Hatuey, la Marina Hemingway, la Finca Vigia et les Cayos Mégano et Coco.

L’appelé « Dieu de bronze » de la littérature étasunienne a séparé des espaces avec beaucoup de caractère, dans lequel rencontrait des amis, bavardait, buvait ou écrivait.

Il a également choisi des courants pour la pêche ou des itinéraires pour poursuivre les sous-marins allemands pendant la Seconde Guerre Mondiale, tous ces endroits sont indiqués aujourd'hui pour une bonne marche.

Par conséquent, Papa Hemingway est un cubain, on le considère en vie et, maintenant encore, sa lignée d'aventurier ou simple être humain capable de choisir les meilleurs endroits est toujours présente.

Né le 21 juillet 1899 à Oak Park, Chicago, il est arrivé pour la première fois à Cuba, le 1er avril 1928, à 22:50 heure locale, lors d’une nuit nuageuse et avec horizon brumeux, comme le disent les notes de l'époque.

Les spécialistes considèrent que l'écrivain est arrivé à bord du bateau Orita, bâtant pavillon anglais. On constate l'entrée de ce navire dans les livres du Castillo del Morro, la forteresse la plus emblématique de La Havane.

Il est arrivé avec sa seconde épouse Pauline Pfaiffer lors d'un voyage de France à Key West, avec une escale à la Havane. Elle était enceinte de cinq mois.

Un an plus tard, le jeune reporter s'approche des eaux cubaines sur le bateau Anita pour pêcher des espadons. À partir de ces rencontres il a aimé profondément Cuba.

D’autres auteurs considèrent qu'il est venu à l'île attirée par une femme orageuse, nommée Jane Mason.

Cette version est due qu’en 1929 quand le multimillionnaire étasunien George Grant Mason - représentant de Pan American Airways – s’est installé dans la capitale cubaine avec sa femme, une femme turbulente qui s'ennuyait.

Hemingway (29 ans) est apparu dans le rayon d'action de la femme, qui a succombé à ses charmes. Mais ce sont des mystères que le romancier a laissés dans cette île.